Archives de catégorie : Actualités

RIO 2016 – Haby Niaré en Argent Olympique

Un grand bravo à Haby pour sa belle médaille d’argent Olympique remportée la nuit dernière à Rio !

Haby Niaré

Haby Niaré RIO2016 Finale

Après avoir livré une magnifique bataille contre sa bête-noire – la Turc Nur Tatar – en demi-finale, Haby Niaré s’est finalement inclinée 13-12 en finale face à la sud-coréenne Oh Hye-Ri, après un duel homérique. Haby a livré un combat plein d’énergie. Sa première reprise a été parfaite, lui permettant de mener 3-0 après un magnifique coup de pied scorpion. Sa finale était bien lancée d’autant qu’une pénalité pour la Coréenne est venue gonfler son avantage à 4-0. Puis, tout s’est emballé. Mais pas dans le sens espéré. Lors de la seconde reprise, la Coréenne a mis fin au rêve olympique de la championne d’Europe 2010. Un enchaînement de trois coups de pied (deux au visage, un au plastron) a permis à Oh de prendre l’avantage. Pour ne plus le laisser filer… Malgré un finish impressionnant, Haby n’a jamais pu faire son retard. Et, quand elle a cru recoller, les arbitres ont finalement décidé d’invalider sa spéciale, le coup de pied scorpion…

Sur la route de Rio 2016 – Mai 2016

Dans le cadre de son partenariat avec l’Equipe de France Olympique, Odalys accompagne durant leur préparation jusqu’aux JO de Rio 2016 deux athlètes : Haby Niaré, numéro 2 mondiale de taekwondo, qui s’est qualifiée haut la main en novembre dernier pour ce grand rendez-vous, et le véliplanchiste Louis Giard, le regard désormais tourné vers les Jeux Olympiques… de Tokyo en 2020.

Haby Niaré,
championne du monde de Taekwondo

Haby Niaré

« Depuis ma dernière lettre les choses ont bien avancé pour moi. En premier lieu j’ai remporté la médaille d’or lors de ma première compétition de la saison, l‘Open du Qatar, qui s’est déroulé du 14 au 16 mars. Je n’ai eu que 2 combats mais j’ai pu travailler de nouvelles choses que je n’avais pas l’habitude de faire et j’ai été très surprise et très contente de voir que tout se passait sans la moindre difficulté. Ensuite, départ pour Bonn, pour la coupe du président de la WTF (World Taekwondo Fédération). Nous étions beaucoup plus nombreux qu’au Qatar car cette compétition permet aux médaillés de participer à la prochaine compétition de référence : les championnats d’Europe seniors qui se dérouleront en Suisse en mai prochain. Je savais que cela allait être une compétition très intense et qu’il y aurait certainement des athlètes avec « les dents qui rayent le parquet.

Comme prévu, ça a été très dur mais je suis revenue avec une belle médaille d’argent, une simple sanction en finale me prive de la médaille d’or mais je suis quand même très fière de mes prestations. Le mois d’avril s’est terminé par les championnats de France sur les tapis du palais des sports de Gerland à Lyon. Et je suis fière de vous annoncer qu’Habygator a gardé son titre national qui lui tient tant à coeur ! »

Louis Giard,
membre de l’Equipe de France de Voile

Louis Giard

« Après quelques jours d’entraînements à Hyères, j’ai participé à la Sailing World Cup qui a débuté le 27 avril dernier, jour de mes 23 ans. Malgré une bonne vitesse, j’ai fait quelques erreurs le premier jour avant d’enchaîner deux bonnes journées pour revenir à la cinquième place au classement général provisoire avant la medal race. La météo ne nous a malheureusement pas permis de courir cette ultime course regroupant les 10 premiers. C’est dommage car j’avais la capacité de grimper sur le podium.

La plus grande difficulté de ce sport est de réussir à combiner tous les paramètres afin de réaliser la meilleure course possible. Ensuite il faut réussir à répéter cela tous les jours dans des conditions qui changent en s’adaptant sans cesse. Actuellement, je suis capable d’excellentes choses dans toutes les conditions, mais j’ai encore du mal à rester au top toute une semaine. A Hyères, j’ai encore été acteur de la compétition, mais je n’arrive pas à concrétiser cela par des podiums . Je vais donc continuer à travailler pour atteindre mes objectifs.

Après quelques jours de vacances au Portugal, je reprendrai l’entraînement mi-mai pour préparer un stage sur Rio avec le sélectionné Olympique. »

Sur la route de Rio 2016 – Janvier 2016

Dans le cadre de son partenariat avec l’Equipe de France Olympique, Odalys accompagne durant leur préparation jusqu’aux JO de Rio 2016 deux athlètes : Haby Niaré, numéro 2 mondial de taekwondo, qui s’est qualifiée haut la main en novembre dernier pour ce grand rendez-vous, et le véliplanchiste Louis Giard, le regard désormais tourné vers les Jeux Olympiques… de Tokyo en 2020.

Haby Niaré,
vice championne du monde de Taekwondo

Haby Niaré

« Nous sommes maintenant à moins de six mois des Jeux Olympiques. Mes entraînements deviennent de plus en plus intensifs et je prends conscience jour après jour que mon rêve va bientôt se réaliser. En attendant, je poursuis ma première préparation olympique et je peux vous dire que ce n’est pas toujours facile. Je reviens d’un stage d’oxygénation d’une semaine à Bessans pendant lequel j’ai fait du ski de fond. Et bien je tire mon chapeau à tous ceux qui pratiquent cette discipline quotidiennement, car c’est sûrement l’un des sports les plus durs qui existent!

Depuis mon retour à l’Insep, mes entraînements spécifiques ont repris et je me sens, ainsi que mon équipe, plus motivée que jamais pour être parfaitement opérationnelle le jour J. En attendant ma première compétition de l’année 2016 qui aura lieu au mois de mai en Égypte, je m’ envolerai vers Rio du 17 au 27 février pour un stage avec l’équipe nationale brésilienne. J’ai hâte de découvrir ce magnifique pays où je compte bien revenir en août chercher ce qui m’appartient : la médaille d’or olympique ! »

Louis Giard,
membre de l’Equipe de France de Voile

Louis Giard

« Le mois de janvier a été marqué par 2 stages aux côtés de mes camarades de l’Equipe de France.

Le premier s’est déroulé à Brest au début du mois et le second à Saint-Pierre Quiberon. Les conditions clémentes nous ont permis de passer un maximum d’heures sur l’eau pour préparer le Championnat du Monde à Eilat en Israël qui arrive à grands pas. Le départ est prévu pour le 14 février et les premières manches auront lieu à partir du 22.

En attendant, je me repose et peaufine mes dernières séances de préparation physique afin d’être parfaitement prêt. La fin d’année 2015 a été très légère en navigation pour moi. Seul le mois de janvier m’a permis de répéter les entraînements sur l’eau, mais je compte sur ma fraîcheur physique et mes acquis pour continuer à progresser dans la hiérarchie. Les conditions probablement assez ventées à Eilat devraient être un peu plus à mon avantage que lors du dernier Championnat du Monde.

En attendant, je vous invite à découvrir ma page Facebook: www.facebook.com/louis.giard/ qui a pour objectif de faire découvrir de plus près la pratique de la planche à voile olympique, mais aussi mes autres passions. »

Sur la route de Rio 2016 – Décembre 2015

Dans le cadre de son partenariat avec l’Equipe de France Olympique, Odalys accompagne durant leur préparation jusqu’aux JO de Rio 2016 deux athlètes : Haby Niaré, numéro 2 mondiale de taekwondo, qui s’est qualifiée haut la main en novembre dernier pour ce grand rendez-vous, et le véliplanchiste Louis Giard, le regard désormais tourné vers les Jeux Olympiques… de Tokyo en 2020.

Haby Niaré,
championne du monde de Taekwondo

Haby Niaré

« C’est avec beaucoup de joie et d’émotion que je vous annonce que je suis officiellement qualifiée pour les Jeux Olympiques de Rio ! Ces dernières années de dur labeur ont payé et j’ai décroché ce que tous les athlètes de haut niveau rêvent d’avoir.

C’est pour moi le moment de me reposer auprès des miens avant d’attaquer la préparation olympique qui sera sûrement la préparation la plus dure que je n’ai jamais faite. Mais je me sens prête comme jamais et pour tout vous dire, mes protections, le tatami de l’Insep et toute mon équipe me manquent déjà!

Pour la première fois depuis longtemps nous serons 4 à représenter la France lors les JO, en sachant qu’il y’a encore 1 place chez les garçons (dans la catégorie -58 kg) à aller chercher au tournoi de qualification olympique qui se déroule actuellement à Istanbul en Turquie. Nous serons donc peut être 5, ce qui serait du jamais vu pour l’équipe de France de taekwondo !

Je tenais à vous remercier tous qui me suivez depuis octobre 2014. Je me sens soutenue et lors des Jeux Olympiques, je vous promets de porter haut les couleurs de notre beau pays! Merci à tous, Habygator. »

Louis Giard,
membre de l’Equipe de France de Voile

Louis Giard

« Pour commencer je vous souhaite une très bonne année 2016. Malheureusement elle ne sera pas Olympique pour moi mais il y aura cependant plusieurs compétitions, entraînements et découvertes pour continuer à assouvir ma passion. Je remercie toute l’équipe d’Odalys qui m’aide grandement dans ce projet qui me passionne chaque jour davantage.

Je n’ai pas pu accompagner mes camarades de l’Equipe de France à Rio durant ce mois de décembre pour répondre à mes obligations scolaires. J’en ai profité pour effectuer un gros bloc de préparation physique. J’ai continué la navigation mais à un volume plus faible et j’ai profité des superbes conditions durant les vacances de Noël pour faire du funboard dans les vagues. Cette pratique est complémentaire à la planche RS:X que j’utilise durant mes compétitions et est très amusante. Sa petite taille permet de surfer sur les vagues et de faire des sauts qu’on ne peut pas faire en compétition.

L’entraînement a repris début janvier avec un stage à Brest de quelques jours pour préparer le Championnat du Monde 2016 qui va arriver très rapidement. Poursuite des entraînements, stages et préparation physique sont donc au programme de ce mois de janvier. »

Sur la route de Rio 2016 – Novembre 2015

Dans le cadre de son partenariat avec l’Equipe de France Olympique, Odalys accompagne durant leur préparation jusqu’aux JO de Rio 2016 deux athlètes : Haby Niaré, numéro 2 mondiale de taekwondo, qui s’est qualifiée haut la main le mois dernier pour ce grand rendez-vous, et le véliplanchiste Louis Giard, le regard désormais tourné vers les Jeux Olympiques… de Tokyo en 2020.

Haby Niaré,
championne du monde de Taekwondo

Haby Niaré

« Ce mois ci je vous écris avec une grande joie et une grande émotion car c’est la fin de l’année et je ne pouvais pas rêver une meilleure fin de saison : non seulement je remporte la qualification olympique de Rio 2016, mais je gagne en même temps le grand prix final de Mexico qui s’est déroulé les 5 et 6 décembre 2015. Cette compétition réservée seulement aux 8 premiers du classement mondial était en quelque sorte une répétition des Jeux Olympiques. Je peux être fière de ce que j’ai accompli et cela m’encourage pour la suite. D’autant que j’ai encore battu Nur Tatar (la deuxième fois en 3 semaines) ! Je vous dédie cette belle victoire.

Maintenant place aux vacances bien méritées. Une fois n’est pas coutume, je vous écris du Mexique, car l’équipe Nationale du Mexique m’a invitée à passer quelque jours supplémentaires avec elle et je n’ai pas pu dire non ! Ensuite, retour à la maison où je vais pouvoir profiter de ma famille que je n‘ai pas revue depuis plus d’un mois.

Je voulais remercier tous les collaborateurs d’Odalys qui m’ont suivi tout au long de l’année en espérant vous avoir fait rêver et surtout vous avoir fait plaisir. Merci infiniment pour tous vos encouragements et à très bientôt ! »

Louis Giard,
membre de l’Equipe de France de Voile

Louis Giard

« Après quelques jours de repos total pendant lesquels j’en ai profité pour faire du surf et du funboard, j’ai rapidement repris la préparation physique avant de rejoindre du 26 au 29 novembre dernier l’Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques à Quiberon. J’y ai retrouvé les autres membres de l’Equipe de France avec lesquels nous avons préparé la saison qui arrive. Le Championnat du Monde à Eilat en Israël au mois de février sera le premier événement de la saison et je compte bien continuer à progresser au sein de la hiérarchie mondiale. La seconde partie de la saison portera sur la préparation de Pierre Le Coq aux Jeux Olympiques de Rio. Je l’accompagnerai jusqu’au Jeux en tant que partenaire d’entraînement. J’ai beaucoup de choses à apprendre à son contact et suivre cette préparation de près va beaucoup m’apporter dans mon projet de sélection aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

J’ai été malheureusement retenu en France par des contraintes scolaires en décembre ce qui m’a empêché d’accompagner l’Equipe de France partie en stage à Rio. L’entraînement s’est poursuivi pour ma part en combinaison et non en short, mais cela n’enlève rien à ma motivation et je compte bien être fin prêt lorsque je les retrouverai à l’entraînement après les fêtes de fin d’année. »

Sur la route de Rio 2016 – Octobre 2015

Dans le cadre de son partenariat avec l’Equipe de France Olympique, Odalys accompagne durant leur préparation jusqu’aux JO de Rio 2016 deux athlètes : Haby Niaré, numéro 2 mondiale de taekwondo et le véliplanchiste Louis Giard, grand espoir de médaille olympique. Ils nous font partager chaque mois les moments importants de leur préparation en vue de ce grand rendez-vous olympique.

Haby Niaré,
championne du monde de Taekwondo

Haby Niaré

« C’est avec une joie immense que je vous annonce ma qualification officielle pour les Jeux Olympique de Rio 2016 ! Je vous avoue que j’ai encore du mal à y croire mais c’est bien vrai ! »

« Comme vous le savez, j’ai été blessée pendant presque 1 mois et la reprise a été difficile. J’ai traversé une période de doute mais le mental d’Habigator a fait la différence. Il m’a permis de remporter la médaille d’or dans ma catégorie lors du récent grand prix de Manchester durant lequel j’ai dû faire face à des adversaires plus déterminées que jamais. Mais, ma volonté était encore plus forte comme en témoigne ma victoire en finale contre ma bête noire de toujours : la turque Nur Tatar! Cette victoire m’a permis de remonter de la 3ème à la seconde place du Ranking Olympique. Je vous rappelle que pour se qualifier, il fallait figurer parmi les 6 premières du classement Olympique et inutile de vous dire que la 6ème est à des années lumière de moi haha ! »

« Voilà, j’ai un poids en moins sur les épaules et après 2 semaines de repos bien mérité je suis d’attaque pour commencer ma préparation Olympique qui, je le sais, sera plus que difficile. Mais remporter un titre de championne Olympique, cela se mérite ! »

Louis Giard,
membre de l’Equipe de France de Voile

Louis Giard

« Le tant attendu Championnat du Monde 2015 d’Oman s’est achevé le 24 octobre dernier. Je termine à la 8ème place, soit une place de mieux que l’an passé, mais ce résultat n’est malheureusement pas suffisant pour la qualification olympique. Je suis tombé sur plus fort que moi côté Français en la personne de Pierre Le Coq qui a remporté le titre de Champion du Monde et sera donc prochainement sélectionné pour les Jeux de Rio. »

« Le vent a été très léger pendant toute la durée de la compétition mettant à rude épreuve les organismes avec une température d’environ 35° sur le plan d’eau « d’Al Mussanah ». Ces conditions ne sont pas mes favorites mais je suis capable de naviguer avec les meilleurs et je ne peux pas avoir de regrets à ce niveau là. Plusieurs erreurs sur les départs m’ont parfois handicapé pour pouvoir me battre avec les meilleurs aux avant postes, mais cela fait partie de mes futurs axes de travail. »

« Malgré tous les efforts fournis depuis un an, je ne suis pas déçu. Je me suis donné à fond et je savais qu’il serait difficile de rivaliser avec Pierre. Je me suis préparé avec sérieux et j’ai le sentiment de progresser à chaque entraînement et à chaque compétition. C’est très motivant pour les années à venir et j’espère à mon tour monter sur un podium Mondial. »

« Je vais désormais accompagner Pierre dans sa préparation, tout en préparant le prochain Championnat du Monde qui aura lieu en février prochain en Israël. »

Sur la route de Rio 2016 – Septembre 2015

Dans le cadre de son partenariat avec l’Equipe de France Olympique, Odalys accompagne durant leur préparation jusqu’aux JO de Rio 2016 deux athlètes : Haby Niaré, numéro 2 mondiale de taekwondo et le véliplanchiste Louis Giard, grand espoir de médaille olympique. Ils nous font partager chaque mois les moments importants de leur préparation en vue de ce grand rendez-vous olympique.

Haby Niaré,
championne du monde de Taekwondo

Haby Niaré

« Après un long mois hors des tatamis, me revoilà plus motivée que jamais ! Afin de ne pas prendre de risques pour ma qualification Olympique et ayant beaucoup de points d’avance, j’ai décidé avec mon staff de faire l’impasse en septembre sur quelques opens afin de me concentrer sur la récupération de mon genou. La rééducation n’est pas évidente mais après de nombreuses séances de kinésithérapie, je tiens le coup et mon genou aussi !

Je suis actuellement en pleine préparation pour le grand prix de Manchester qui se déroule du 16 au 18 octobre. Une étape très importante pour moi car nous nous approchons de la fin de saison et surtout de la qualification directe pour les Jeux Olympiques ! Première étape de mon rêve Olympique. La pression est là mais l’envie est encore plus forte. Il ne me reste plus que quelques jours pour me régler tactiquement et stratégiquement, mais je sens qu’Habygator va faire des dégâts sur les aires de combat ! »

Louis Giard,
membre de l’Equipe de France de Voile

Louis Giard

« Après un premier stage intensif au début du mois à Brest, j’ai profité d’une bonne semaine chez moi pour me reposer et continuer ma préparation physique. J’ai ensuite retrouvé à La Rochelle mes concurrents de l’Equipe de France ainsi que quelques coureurs étrangers pour une semaine de régate. Le vice champion Olympique des Jeux de Londres était présent pour se jauger en vue de la prochaine échéance et cela m’a permis de peaufiner ma préparation finale pour le Championnat du Monde à Oman.

Je termine cette régate d’entraînement à la seconde place, proche du premier et conscient des derniers ajustements que je dois réaliser afin d’être le plus performant possible au Mondial dans 3 semaines.

J’ai effectué la semaine dernière ma rentrée en Master 1 de Management du Sport à Paris. Mon départ pour Oman est prévu le 11 Octobre et je suis impatient de démarrer cette compétition pour laquelle je me sens prêt. »

Sur la route de Rio 2016 – Juillet Août 2015

Dans le cadre de son partenariat avec l’Equipe de France Olympique, Odalys accompagne durant leur préparation jusqu’aux JO de Rio 2016 deux athlètes : Haby Niaré, numéro 2 mondiale de taekwondo et le véliplanchiste Louis Giard, grand espoir de médaille olympique.
Ils nous font partager chaque mois les moments importants de leur préparation en vue de ce grand rendez-vous olympique.

Haby Niaré,
championne du monde de Taekwondo

Haby Niaré

« Après une trop courte période de vacances, j’avais repris l’entrainement mi-juillet afin de me préparer  pour le grand prix de Moscou (14-16 août) – un rendez-vous important car nous nous approchons de plus en plus de la fin de saison – . Et là… grosse déception ! La veille de la compétition, genou bloqué, simplement en m’asseyant !  Après avis de l’équipe médicale, j’ai été contrainte de jeter l’éponge sans avoir pu défendre mes chances. A mon retour en France des examens médicaux ont révélé des cartilages très abimés. Grâce à un traitement adapté et un bon suivi, mon genou va aujourd’hui  beaucoup mieux. Mais pas question pour autant de prendre des risques à quelques mois des sélections pour les JO de 2016, c’est pourquoi j’ai renoncé à participer au Grand Prix de Turquie du 17 au 19 septembre afin de mieux récupérer.  Car mon seul véritable objectif est bien évidemment de remporter l’année prochaine une médaille d’or olympique !

Je vous rappelle que le 31 décembre 2015, les compteurs de points s’arrêteront et  seuls les 6 premiers au classement olympique seront qualifiés pour les Jeux Olympiques de Rio 2016 ! Les autres devront passer par la case rattrapage, le tournoi de qualification mondiale et/ou européen. Actuellement numéro 3 olympique et numéro 2 mondial, je reste confiante.  Habygator a faim de victoire, et avec de la force et du courage rien n’est impossible! »

Louis Giard,
membre de l’Equipe de France de Voile

Louis Giard

« Après quelques jours de repos chez moi à La Trinité sur Mer, je me suis rendu mi-juillet au Bourget  du Lac en Savoie pour peaufiner ma préparation physique. Au programme, de longues sorties à vélo sur un parcours vallonné offrant de superbes points de vue autour du lac. Je me suis ensuite envolé pour Rio avec les autres membres de l’Equipe de France pour 10 jours d’entraînement sur le futur plan d’eau des Jeux Olympiques afin de parfaire mon apprentissage des futures zones de courses. A mon retour en France début août, j’ai pris quelques jours de vacances avant de reprendre le chemin de l’entraînement  direction l’Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques à Saint Pierre Quiberon dans le Morbihan. Les très bonnes conditions météo m’ont permis de  continuer à travailler sur le matériel, notamment sur l’essai de voiles neuves.

Le choix du matériel est vraiment primordial, cela demande beaucoup de temps et de concentration afin d’être le plus précis possible. J’attaque désormais la dernière ligne droite de ma préparation pour le Championnat du Monde qui aura lieu à Oman du 19 au 25 octobre prochain. Un rendez-vous primordial puisque c’est l’épreuve de référence choisie par la Fédération pour sélectionner le planchiste qui représentera la France aux prochains Jeux Olympiques. C’est donc avec beaucoup de sérieux que je m’entraîne et me prépare physiquement. Le sommeil et tous les à-côtés sont également très importants. En cliquant sur le lien ci-après, vous découvrirez un petit montage vidéo où Odalys apparaît en bonne position… »

Sur la route de Rio 2016 – Mai 2015

Dans le cadre de son partenariat avec l’Equipe de France Olympique, Odalys accompagne durant leur préparation jusqu’aux JO de Rio 2016 deux athlètes : Haby Niaré, numéro 2 mondiale de taekwondo et le véliplanchiste Louis Giard, grand espoir de médaille olympique.
Ils nous font partager chaque mois les moments importants de leur préparation en vue de ce grand rendez-vous olympique.

Haby Niaré,
championne du monde de Taekwondo

Haby Niaré

« Le mois de juin commence en beauté, avec un soleil qui fait du bien au moral. Et croyez moi, j’en ai bien besoin, car les championnats du monde qui se sont déroulés en Russie du 12 au 18 mai ne resteront pas gravés dans ma mémoire. Après 2 combats victorieux, je me suis inclinée 2-1 en quart de finale face à la vice championne olympique turque. Malgré un début de saison presque parfait, cette défaite constitue une grosse déception car j‘avais à cœur de réaliser un doublé après mon 1er titre remporté en 2013 au Mexique.

Mais pas question de baisser les bras ! Je compte en effet sur la première édition des jeux Européens qui se tiendra à Bakou du 12 au 28 juin pour me rattraper ! Organisée sur le même principe que les Jeux olympiques, cette compétition regroupe tous les pays du continent européen. En taekwondo, seuls les 15 premiers du classement européen peuvent y prendre part. Occupant actuellement la 2e place du classement, je serai donc présente pour tenter de finir la saison sur une note positive. Et positive, j’entends bien le rester car Habygator ne perd jamais : soit elle gagne soit elle tire des leçons ! »

Louis Giard,
membre de l’Equipe de France de Voile

Louis Giard

«Le début du mois de mai a été placé sous le signe de la récupération, après ma 8ème place à la Sailing World Cup de Hyères fin avril. J’en ai profité pour me reposer. Cette période marquait également pour moi le retour à l’école avec la révision de mes examens de fin d’année.

Mais j’ai rapidement repris le chemin de la préparation physique et la navigation car j’ai (aussi!) en ligne de mire le Championnat d’Europe en Sicile à la fin du mois (22-27 juin). Après un stage à La Rochelle avec les autres membres de l’Equipe de France du 25 au 28 mai, nous avons participé à une journée de communication pour un partenaire de l’Equipe de France de Voile le vendredi 29 mai à Bordeaux. Ce fût pour nous l’occasion de sortir nos planches pour naviguer sur La Garonne. Heureusement que le vent soufflait un petit peu car il y avait beaucoup de courant !».

Sur la route de Rio 2016 – Mars 2015

Dans le cadre de son partenariat avec l’Equipe de France Olympique, Odalys accompagne durant leur préparation jusqu’aux JO de Rio 2016 deux athlètes : Haby Niaré, numéro 2 mondiale de taekwondo et le véliplanchiste Louis Giard, grand espoir de médaille olympique. Ils nous font partager chaque mois les moments importants de leur préparation en vue de ce grand rendez-vous olympique.

Haby Niaré,
championne du monde de Taekwondo

Haby Niaré

« Placé sous le signe de la compétition, le mois de mars s’est terminé en beauté avec quatre médailles d’or remportées lors des opens de Luxor, d’Alexandrie, du Qatar et d’Iran! Grace à ces beaux résultats, je conforte ma place de numéro 2 au classement Olympique et au classement mondial… et reste plus que jamais dans la course pour aller aux JO de Rio en 2016!

Après deux semaines de repos bienvenues pendant lesquelles j’ai pris soin de soigner mes petits bobos tout en profitant de ma famille qui m’avait tant manqué pendant cette longue tournée en Egypte et dans les Emirats, j’ai repris l’entraînement avec un stage en compagnie de l’équipe nationale de Chine. Ce stage constitue une formidable opportunité de me mesurer avec des athlètes figurant parmi les meilleurs de ma discipline. Surtout, ce sont de véritables combattantes qui n’ont peur de rien !

Mais cela tombe bien car Habygator ne compte pas se laisser faire ! Malgré la fatigue qui commence à se faire sentir, je suis très fière de ce que j’ai montré depuis le début de ce stage et vous pouvez me faire confiance pour que ma motivation comme ma hargne demeurent intactes jusqu’à la fin! »

Louis Giard,
membre de l’Equipe de France de Voile

Louis Giard

« J’ai débuté le mois de mars par un stage avec l’Equipe de France à Hyères où se déroulera, du 20 au 26 avril, la prochaine étape de la coupe du Monde comptant pour la sélection à l’épreuve préolympique qui aura lieu cet été à Rio de Janeiro. Nous avons ensuite tous enchainé avec une étape de la Coupe de France organisée par mon club, le Yacht Club de Carnac.

Les conditions étaient difficiles avec un froid bien présent mais nous avons tout de même pu faire plusieurs courses durant ces 3 jours. Je suis très heureux d’avoir remporté cette épreuve car c’était la première fois que je régatais en RS:X sur le plan d’eau de mes débuts et il me tenait à cœur de faire quelque chose de bien!

Les 15 derniers jours de mars, j’ai poursuivi ma préparation physique et mon entraînement sur l’eau avant de rejoindre à nouveau Hyères lundi dernier pour un ultime stage avant la Coupe du Monde. Ce stage sera pour moi l’occasion de valider des choix de matériel, mais aussi d’effectuer des courses d’entraînement avec certains concurrents étrangers qui auront également fait le déplacement. »