Archives de catégorie : Rio 2016

Sur la route de Rio 2016 – Février 2015

Dans le cadre de son partenariat avec l’Equipe de France Olympique, Odalys accompagne durant leur préparation jusqu’aux JO de Rio 2016 deux athlètes : Haby Niaré, numéro 1 mondiale de taekwondo et le véliplanchiste Louis Giard, grand espoir de médaille olympique. Ils nous font partager chaque mois les moments importants de leur préparation en vue de ce grand rendez-vous olympique.

Haby Niaré,
championne du monde de Taekwondo

Haby Niaré

« En 2014, j’ai préservé ma place de n°1 mondiale, mais tout peut basculer très vite : il suffit d’une blessure, de quelques contre-performances et mon rêve de conquête de l’or Olympique s’envole.

Afin de mettre toutes les chances de mon côté, j’ai travaillé dur en janvier pour être prête physiquement et j’ai envie de vous dire qu’Habygator est aujourd’hui au top de sa forme !

Après une première compétition en Iran début février récompensée par une médaille de bronze, j’ai rejoint ensuite l’Egypte où j’ai remporté coup sur coup 2 médailles d’or à Alexandrie puis à Louxor!

Deux victoires de rang acquises à la hargne qui me permettent de faire le plein de confiance mais également d’engranger 20 précieux points supplémentaires au classement du Championnat du Monde. Je suis actuellement au Qatar d’où je vous écris et, comme vous vous en doutez, je vais tout faire pour décrocher une troisième médaille d’or. »

Louis Giard,
membre de l’Equipe de France de Voile

Louis Giard

« La trêve de Noël a été de courte durée. J’ai repris l’entrainement sur le pôle France de Brest ainsi que ma préparation physique tout début janvier. Les conditions étaient clémentes ce qui m’a permis de poursuivre mon travail technique et de tester mon nouveau matériel pour la saison à venir.

Le 20 janvier, je me suis envolé pour Miami afin de participer à la première étape de la Coupe du Monde ISAF 2015. C’était la rentrée pour tous les concurrents, mais tout le monde avait à cœur de bien se classer surtout que le plateau international était très relevé.

Après un très bon début de Championnat où j‘ai occupé la tête du classement général pendant 2 jours, la suite a été plus difficile. Le vent était très perturbé et je n’ai pas réussi à être suffisamment opportuniste pour conserver ma place sur le podium.

Je termine donc à la 6ème place, un peu déçu mais très motivé pour me préparer au mieux en vue de la prochaine compétition qui aura lieu à Hyères du 20 au 26 Avril. Cette étape sera importante pour une sélection à l’épreuve Pré Olympique qui aura lieu à Rio de Janeiro cet été, mais aussi parce que tous les meilleurs mondiaux seront présents. »

Sur la route de Rio 2016 – Décembre 2014

Dans le cadre de son partenariat avec l’Equipe de France Olympique, Odalys accompagne durant leur préparation jusqu’aux JO de Rio 2016 deux athlètes : Haby Niaré, numéro 1 mondiale de taekwondo et le véliplanchiste Louis Giard, grand espoir de médaille olympique. Ils nous font partager chaque mois les moments importants de leur préparation en vue de ce grand rendez-vous olympique.

Haby Niaré,
championne du monde de Taekwondo

Haby Niaré

« Voici une nouvelle année qui s’achève… Déjà! Une année remplie de bonheur, de victoires, mais aussi de défaites, de pleurs et de déceptions… Mais je ne retiendrai que le meilleur : cette belle médaille d’argent remportée le mois dernier au Mexique à l’occasion du Grand Prix Final, une des compétitions les plus importantes de l’année.

Je profite actuellement de mes derniers jours de vacances auprès de ma famille et de mes amis car nous reprenons l’entraînement très prochainement avec un stage à la neige. Nos entraineurs nous attendent de pied ferme et je sais qu’ils ne nous feront aucun cadeau! Il faut dire que l’année 2015 sera déterminante pour décrocher la qualification pour les prochains Jeux Olympiques. Le 31 décembre prochain, seuls les 6 premiers au classement olympique seront qualifiés d’office pour Rio. En 2014, j’ai gardé ma place de n°1 mondiale, mais tout peut basculer très vite : il suffit d’une blessure, de quelques contre-performances et mon rêve de conquête de l’or Olympique s’envole…

Mais vous pouvez compter sur moi pour mettre les bouchées doubles, être en forme physiquement, me soigner correctement et travailler deux fois plus dur que d’habitude. Habygator est prête à vous faire rêver et à vous faire vivre des moments exceptionnels ! 365 jours pour devenir imbattable et rester la reine des moins de 67kilos, c’est possible non ?!! Yes I can! En attendant , je vous souhaite à toutes et tous une très belle année 2015, pleine de santé et de joie! »

Louis Giard,
membre de l’Equipe de France de Voile

« Après m’être entraîné à Oman où j’ai pu repérer le plan d’eau sur lequel auront lieu le prochain Championnat du Monde 2015 ainsi que les sélections aux Jeux Olympiques pour sélectionner l’athlète Français, j’ai repris les cours à Brest afin de préparer les examens de fin de semestre. J’ai ensuite profité des fêtes de fin d’année pour retrouver ma famille tout en continuant à m’entraîner sur l’eau individuellement et physiquement. Avoir une condition physique irréprochable est essentiel pour parvenir à atteindre mes objectifs.

Début janvier, j’ai repris les entraînements sur le Pôle France de Brest afin de préparer ma première coupe du monde de la saison qui se déroulera à Miami à la fin du mois. Je vous adresse tous mes vœux pour cette nouvelle année qui, pour moi, sera cruciale puisque nous connaîtrons le nom de l’athlète qui représentera la France aux Jeux Olympiques de Rio à la fin de la saison! »

Découvrez les images de la finale de la coupe du monde qui s’est déroulée du 26 au 30 Novembre à Abu Dhabi, première victoire de Louis chez les seniors :

Sur la route de Rio 2016 – Novembre 2014

Dans le cadre de son partenariat avec l’Equipe de France Olympique, Odalys accompagne durant leur préparation jusqu’aux JO de Rio 2016 deux athlètes : le véliplanchiste Louis Giard, grand espoir de médaille olympique et Haby Niaré, championne du monde en titre de taekwondo. Ils nous font partager chaque mois les moments importants de leur préparation en vue de ce grand rendez-vous olympique.

Louis Giard,
membre de l’Equipe de France de Voile

Louis Giard

« Le mois de novembre avait débuté par un entrainement intensif à La Rochelle. Les conditions météo à la fois variées et clémentes m’avaient permis de me préparer dans les meilleures conditions pour la finale de la Coupe du Monde qui s’est déroulée du 26 au 30 Novembre à Abu Dhabi.

Afin de ne pas trop me mettre la pression, je décidai d’aborder cette compétition sans objectif particulier, si ce n’est de me faire plaisir au maximum! Et cela a bien fonctionné puisqu’au soir de la première journée, je prenais la deuxième place de l’épreuve. C’est avec ce même état d’esprit que j’abordai la seconde journée de régate au cours de laquelle j’ai pris la tête de la compétition après avoir remporté les 3 courses.

En tête au matin du troisième jour, j’ai commencé à sentir la pression monter sur mes épaules. Mais malgré une prestation très moyenne, je suis tout de même parvenu à conserver la tête de l’épreuve avec un petit point d’avance sur mon concurrent grec. Tout s’est donc joué lors de la dernière manche où j’étais dans l’obligation de finir devant mon poursuivant direct pour pouvoir remporter le Championnat. Ce que je suis parvenu à réaliser en prenant un super départ après quoi j’ai mené la dernière manche de bout en bout!

Je suis très content car c’est ma première victoire chez les séniors, un succès qui intervient 7 mois après mon premier podium international acquis lors de la Coupe du Monde de Palma de Majorque en avril dernier.

Je suis actuellement en stage avec le reste de l’Equipe de France à Oman où se déroulera le Championnat du Monde 2015 au cours duquel auront lieu également les sélections pour les Jeux Olympiques de Rio 2016 ! »

Haby Niaré,
championne du monde de Taekwondo

Haby Niaré

« Me voici de retour en France après 15 jours passés sous le soleil du Mexique dans la ville de Queretaro où a eu lieu du 11 au 18 novembre le Final Grand Prix réunissant les 8 meilleurs mondiaux de chaque catégorie. Un tournoi hautement stratégique dans la course aux points Olympiques, puisque le vainqueur se voit attribuer 80 points, le second 48 et le 3e 24. Afin de nous acclimater à l’altitude (1500 m), nous sommes arrivés une semaine à l’avance. Ce fut dur au début mais après un entraînement intensif, nous étions prêts pour le jour J.

Premier combat contre l’égyptienne El Sawahly, une adversaire coriace. Alors que je m’étais préparée à un match âpre et serré, j’ai finalement remporté ce combat assez facilement sur le score de 12 à 2. Les effets de ma préparation sérieuse pour adapter mon organisme à l’altitude ? Peut être. Toujours est-il que ce premier combat m’a permis d’engranger de la confiance pour la suite. En demi-finale, j’ai affronté une de mes bêtes noires, la russe Anastasia Baryshnikova, celle-là même qui m’avait privée de l’or Européen il y a 7 mois.

Depuis, j’ai beaucoup travaillé sur sa technique et les stratégies mises en place à l’entrainement pour la contrer se sont avérées payantes : victoire 12 à 3 contre la championne d’Europe en titre !! Wouaou Habygator est de retour !! Néanmoins, ma joie a été de courte durée. En finale je me suis inclinée sur le score de 3 à 4 face à la suédoise Elin Johansson, ma dauphine au classement international. Comme quoi, rien n’est jamais acquis. Je suis déçue même si ma performance sur un tournoi aussi relevé n’est pas si mal.

Place maintenant aux vacances pendant lesquelles je vais recharger mes batteries pour attaquer dans les meilleures conditions une année 2015 qui s’annonce tout aussi chargée en émotions que 2014 ! Je vous adresse tous mes vœux de bonheur, de santé et de réussite et plus particulièrement à toutes les équipes Odalys que j’ai eu l’occasion de rencontrer lors de mon passage au siège en mai dernier. Il me tarde de venir vous voir à nouveau ! »

Sur la route de Rio 2016 – Octobre 2014

Comme vous le savez, dans le cadre de son partenariat avec l’Equipe de France Olympique, Odalys accompagne jusqu’aux JO de Rio 2016 deux athlètes pendant toute la durée de leur préparation : le véliplanchiste Louis Giard grand espoir de médaille olympique et Haby Niaré, championne du monde en titre de taekwondo, nous font partager chaque mois les moments importants de leur préparation en vue de ce grand rendez-vous olympique.

Louis Giard,
membre de l’Equipe de France de Voile

Louis Giard

« Après quelques jours de repos en septembre, j’ai repris l’entraînement début octobre en vue du Championnat de France qui avait lieu cette année à Marseille les 24, 25 et 26 octobre. En raison de l’absence des autres membres de l’Equipe de France, j’ai dû affronter une flotte plus réduite mais néanmoins d’un bon niveau. Tout le monde avait à coeur de bien lancer cette nouvelle saison qui nous amènera dans un an au Championnat du Monde à Oman. Un rendez-vous de la plus haute importance puisque c’est à cette occasion que sera sélectionné l’athlète qui représentera la France aux prochains Jeux Olympiques!

Mais revenons à ce Championnat de France pendant lequel nous avons couru quatre épreuves en dépit d’un vent très faible. J’ai gagné toutes les courses, ce qui m’a permis de remporter le championnat. Je suis très heureux de ce résultat qui me conforte sur mon niveau et récompense le travail effectué tout au long de la saison passée. Cette victoire constitue aussi une motivation supplémentaire pour continuer de progresser avant de commencer véritablement l’entrainement hivernal !

En attendant, je retrouverai dès la semaine prochaine les autres coureurs français en stage inter pôle à La Rochelle avant de rejoindre Abu Dhabi où aura lieu du 26 au 30 novembre prochain la grande finale de la coupe du monde réunissant les 20 meilleurs coureurs mondiaux. Le déroulement de cette compétition sera un peu différent de ce que je connais puisque les courses auront lieu à proximité des plages afin d’être au plus près des spectateurs ! »

Haby Niaré,
championne du monde de Taekwondo

Haby Niaré

« J’ai vécu un début de mois d’octobre sous pression non pas sur les tatamis de taekwondo mais à l’occasion de la journée de recrutement organisée par la SNCF pour devenir agent commercial en gare. Et oui, il me faut anticiper le jour où je devrai mettre un terme à ma carrière professionnelle ! Après une semaine d’attente interminable, j’ai enfin reçu un email de la SNCF me confirmant que ma demande de convention d’insertion professionnelle était validée ! Waouh !!! Je peux vous dire que c’est un sacré soulagement. Je vais pouvoir désormais m’adonner sans limite à ma passion jusqu’au JO de 2016. C’est donc avec un moral remonté à bloc que j’ai retrouvé mes camarades de l’équipe de France pour préparer le grand prix de Manchester qui a eu lieu les 24, 25 et 26 octobre.

Le jour J, tout a bien débuté. J’ai gagné mon premier combat haut la main (12-0) contre une adversaire croate face à laquelle j’ai toujours eu de grosses difficultés à scorer. C’est donc pleine de confiance que je suis sortie de ce combat avant de défier au second tour mon adversaire turque, vice championne olympique à Londres en 2012. Mais patatras, Après avoir tout tenté pour revenir au score, je m’incline sur le score final de 6-1. Sur le coup, j’ai ressenti un sentiment de déception énorme, mais je me dis que cette défaite va me servir de leçon et me permettre de corriger toutes mes erreurs, pour un jour arriver au sommet!

Je vous donne rendez vous le mois prochain avec, je l’espère, de bonnes nouvelles après le Tournoi International de Paris qui aura lieu les 21 et 22 novembre. En attendant, si vous souhaitez me joindre et m’envoyer vos commentaires, vos encouragements, ou simplement me poser des questions, je vos communique mon adresse email : haby.niare78@gmail.com

Sur la route de Rio 2016 – Septembre 2014

Dans le cadre de son partenariat avec l’Equipe de France Olympique, Odalys va accompagner jusqu’aux JO de Rio 2016 deux athlètes pendant toute la durée de leur préparation : le véliplanchiste Louis Giard, grand espoir de médaille olympique, et Haby Niaré, championne du monde en titre de taekwondo !
Vous recevrez désormais chaque mois une newsletter « Sur la route de Rio 2016 ! » dans laquelle ils nous feront partager les moments importants de leur préparation en vue de ce grand rendez-vous olympique.

Louis Giard
21 ans, membre de l’Equipe de France de Voile

Louis Giard

« Le mois de juillet a été consacré à la préparation du Championnat du monde qui avait lieu cette année en Espagne à Santander. Avec l’équipe de France, nous nous sommes entrainés dans la région de Brest sur le Pôle France et le site de l’Aber Wrach, 2 spots offrant des conditions de vent et de mer semblables à celles de Santander, ce qui nous a permis de travailler sur nos réglages. Mais avant ce grand championnat, nous avions rendez-vous à Rio de Janeiro où a eu lieu du 3 au 7 août le Test Event, première épreuve pré olympique organisée sur le site même des prochains JO de 2016! Malheureusement, en raison d’un mauvais choix de matériel, je n’ai pu me frotter aux meilleurs, terminant 11ème sur 28 participants.

Très contrarié par cette performance, je suis reparti avec la ferme intention de prendre ma revanche en Espagne à l’occasion du Championnat du Monde qui, vous vous en doutez, constituait pour moi le rendez-vous le plus important de la saison. Tout a très bien commencé puisque j’ai remporté la première manche du championnat pour terminer second au premier soir de la compétition. La suite du championnat a été plus irrégulière, marquée par des phases d’attente à terre très longues et des conditions météo compliquées, alternant des vents faibles et très forts. Je pensais pourtant mon objectif atteint (finir 6ème au classement général) en remportant la Medal Race mais j’ai malheureusement été disqualifié pour avoir pris un départ prématuré… Résultat, je termine 9ème de ce championnat du monde, un peu déçu mais conscient des progrès qu’il me reste à faire pour atteindre le podium.

Début septembre, j’ai retrouvé les bancs de mon école de commerce à Brest avant de reprendre, après trois semaines de repos, l’entrainement en vue du Championnat de France qui aura lieu à Marseille les 24, 25 et 26 Octobre. Compétition sur laquelle je ne manquerai pas de revenir le mois prochain ! »

Haby Niaré
20 ans, championne du monde de taekwondo

Haby Niaré

« Après une année remplie d’émotions, d’entrainements et surtout de fatigue, le mois de juillet a été pour moi synonyme de vacances réparatrices auprès de ma famille.

J’ai repris la compétition mi-août avec l’Open International d’Australie. Malgré les courbatures et les contractures dues au manque d’entrainement, je suis parvenue à puiser toute l’énergie qu’il me restait pour redorer mon blason après une fin de saison en deçà de mes espérances. Après 3 combats très épuisants, Habygator (c’est comme cela que mes adversaires me surnomment!) s’est imposée dans sa catégorie empochant dans le même temps 20 points supplémentaires au classement mondial. Objectif atteint!

Mais la vraie reprise a eu lieu à l’occasion du grand prix qui s’est déroulé du 29 au 31 août au Kazakhstan. Je n’ai eu qu’une semaine de préparation mais j’ai travaillé dur pour rattraper ma longue période de repos. En tant que tête de série, j’ai sauté le 1er tour, mais cela ne s’est pas avéré être un avantage car je manquais d’entrainement et dans un grand prix, on affronte rapidement des adversaires déjà titrées à l’image de la coréenne que j’ai rencontrée des le 2ème tour. Non seulement c’est une battante, mais elle avait en plus le même style que moi! Après un long combat stressant et très serré, j’ai perdu sur décision de l’arbitre (égalité 5-5)…

Cette défaite a été pour moi une grande déception car j’y ai vraiment cru jusqu’au bout avant que tout s’effondre d’un coup. Mais comme j’ai l’habitude de le dire ce sont les règles du sport et il ne me reste plus qu’a reprendre sérieusement les entraînements.

Je vais rebondir et retrouver ma forme de guerrière afin d’être prête à tout casser lors du grand prix d’octobre qui se déroulera à Manchester! »