Sur la route de Rio 2016 – Décembre 2015

Dans le cadre de son partenariat avec l’Equipe de France Olympique, Odalys accompagne durant leur préparation jusqu’aux JO de Rio 2016 deux athlètes : Haby Niaré, numéro 2 mondiale de taekwondo, qui s’est qualifiée haut la main en novembre dernier pour ce grand rendez-vous, et le véliplanchiste Louis Giard, le regard désormais tourné vers les Jeux Olympiques… de Tokyo en 2020.

Haby Niaré,
championne du monde de Taekwondo

Haby Niaré

« C’est avec beaucoup de joie et d’émotion que je vous annonce que je suis officiellement qualifiée pour les Jeux Olympiques de Rio ! Ces dernières années de dur labeur ont payé et j’ai décroché ce que tous les athlètes de haut niveau rêvent d’avoir.

C’est pour moi le moment de me reposer auprès des miens avant d’attaquer la préparation olympique qui sera sûrement la préparation la plus dure que je n’ai jamais faite. Mais je me sens prête comme jamais et pour tout vous dire, mes protections, le tatami de l’Insep et toute mon équipe me manquent déjà!

Pour la première fois depuis longtemps nous serons 4 à représenter la France lors les JO, en sachant qu’il y’a encore 1 place chez les garçons (dans la catégorie -58 kg) à aller chercher au tournoi de qualification olympique qui se déroule actuellement à Istanbul en Turquie. Nous serons donc peut être 5, ce qui serait du jamais vu pour l’équipe de France de taekwondo !

Je tenais à vous remercier tous qui me suivez depuis octobre 2014. Je me sens soutenue et lors des Jeux Olympiques, je vous promets de porter haut les couleurs de notre beau pays! Merci à tous, Habygator. »

Louis Giard,
membre de l’Equipe de France de Voile

Louis Giard

« Pour commencer je vous souhaite une très bonne année 2016. Malheureusement elle ne sera pas Olympique pour moi mais il y aura cependant plusieurs compétitions, entraînements et découvertes pour continuer à assouvir ma passion. Je remercie toute l’équipe d’Odalys qui m’aide grandement dans ce projet qui me passionne chaque jour davantage.

Je n’ai pas pu accompagner mes camarades de l’Equipe de France à Rio durant ce mois de décembre pour répondre à mes obligations scolaires. J’en ai profité pour effectuer un gros bloc de préparation physique. J’ai continué la navigation mais à un volume plus faible et j’ai profité des superbes conditions durant les vacances de Noël pour faire du funboard dans les vagues. Cette pratique est complémentaire à la planche RS:X que j’utilise durant mes compétitions et est très amusante. Sa petite taille permet de surfer sur les vagues et de faire des sauts qu’on ne peut pas faire en compétition.

L’entraînement a repris début janvier avec un stage à Brest de quelques jours pour préparer le Championnat du Monde 2016 qui va arriver très rapidement. Poursuite des entraînements, stages et préparation physique sont donc au programme de ce mois de janvier. »