Sur la route de Rio 2016 – Juillet Août 2015

Dans le cadre de son partenariat avec l’Equipe de France Olympique, Odalys accompagne durant leur préparation jusqu’aux JO de Rio 2016 deux athlètes : Haby Niaré, numéro 2 mondiale de taekwondo et le véliplanchiste Louis Giard, grand espoir de médaille olympique.
Ils nous font partager chaque mois les moments importants de leur préparation en vue de ce grand rendez-vous olympique.

Haby Niaré,
championne du monde de Taekwondo

Haby Niaré

« Après une trop courte période de vacances, j’avais repris l’entrainement mi-juillet afin de me préparer  pour le grand prix de Moscou (14-16 août) – un rendez-vous important car nous nous approchons de plus en plus de la fin de saison – . Et là… grosse déception ! La veille de la compétition, genou bloqué, simplement en m’asseyant !  Après avis de l’équipe médicale, j’ai été contrainte de jeter l’éponge sans avoir pu défendre mes chances. A mon retour en France des examens médicaux ont révélé des cartilages très abimés. Grâce à un traitement adapté et un bon suivi, mon genou va aujourd’hui  beaucoup mieux. Mais pas question pour autant de prendre des risques à quelques mois des sélections pour les JO de 2016, c’est pourquoi j’ai renoncé à participer au Grand Prix de Turquie du 17 au 19 septembre afin de mieux récupérer.  Car mon seul véritable objectif est bien évidemment de remporter l’année prochaine une médaille d’or olympique !

Je vous rappelle que le 31 décembre 2015, les compteurs de points s’arrêteront et  seuls les 6 premiers au classement olympique seront qualifiés pour les Jeux Olympiques de Rio 2016 ! Les autres devront passer par la case rattrapage, le tournoi de qualification mondiale et/ou européen. Actuellement numéro 3 olympique et numéro 2 mondial, je reste confiante.  Habygator a faim de victoire, et avec de la force et du courage rien n’est impossible! »

Louis Giard,
membre de l’Equipe de France de Voile

Louis Giard

« Après quelques jours de repos chez moi à La Trinité sur Mer, je me suis rendu mi-juillet au Bourget  du Lac en Savoie pour peaufiner ma préparation physique. Au programme, de longues sorties à vélo sur un parcours vallonné offrant de superbes points de vue autour du lac. Je me suis ensuite envolé pour Rio avec les autres membres de l’Equipe de France pour 10 jours d’entraînement sur le futur plan d’eau des Jeux Olympiques afin de parfaire mon apprentissage des futures zones de courses. A mon retour en France début août, j’ai pris quelques jours de vacances avant de reprendre le chemin de l’entraînement  direction l’Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques à Saint Pierre Quiberon dans le Morbihan. Les très bonnes conditions météo m’ont permis de  continuer à travailler sur le matériel, notamment sur l’essai de voiles neuves.

Le choix du matériel est vraiment primordial, cela demande beaucoup de temps et de concentration afin d’être le plus précis possible. J’attaque désormais la dernière ligne droite de ma préparation pour le Championnat du Monde qui aura lieu à Oman du 19 au 25 octobre prochain. Un rendez-vous primordial puisque c’est l’épreuve de référence choisie par la Fédération pour sélectionner le planchiste qui représentera la France aux prochains Jeux Olympiques. C’est donc avec beaucoup de sérieux que je m’entraîne et me prépare physiquement. Le sommeil et tous les à-côtés sont également très importants. En cliquant sur le lien ci-après, vous découvrirez un petit montage vidéo où Odalys apparaît en bonne position… »