Sur la route de Rio 2016 – Novembre 2015

Dans le cadre de son partenariat avec l’Equipe de France Olympique, Odalys accompagne durant leur préparation jusqu’aux JO de Rio 2016 deux athlètes : Haby Niaré, numéro 2 mondiale de taekwondo, qui s’est qualifiée haut la main le mois dernier pour ce grand rendez-vous, et le véliplanchiste Louis Giard, le regard désormais tourné vers les Jeux Olympiques… de Tokyo en 2020.

Haby Niaré,
championne du monde de Taekwondo

Haby Niaré

« Ce mois ci je vous écris avec une grande joie et une grande émotion car c’est la fin de l’année et je ne pouvais pas rêver une meilleure fin de saison : non seulement je remporte la qualification olympique de Rio 2016, mais je gagne en même temps le grand prix final de Mexico qui s’est déroulé les 5 et 6 décembre 2015. Cette compétition réservée seulement aux 8 premiers du classement mondial était en quelque sorte une répétition des Jeux Olympiques. Je peux être fière de ce que j’ai accompli et cela m’encourage pour la suite. D’autant que j’ai encore battu Nur Tatar (la deuxième fois en 3 semaines) ! Je vous dédie cette belle victoire.

Maintenant place aux vacances bien méritées. Une fois n’est pas coutume, je vous écris du Mexique, car l’équipe Nationale du Mexique m’a invitée à passer quelque jours supplémentaires avec elle et je n’ai pas pu dire non ! Ensuite, retour à la maison où je vais pouvoir profiter de ma famille que je n‘ai pas revue depuis plus d’un mois.

Je voulais remercier tous les collaborateurs d’Odalys qui m’ont suivi tout au long de l’année en espérant vous avoir fait rêver et surtout vous avoir fait plaisir. Merci infiniment pour tous vos encouragements et à très bientôt ! »

Louis Giard,
membre de l’Equipe de France de Voile

Louis Giard

« Après quelques jours de repos total pendant lesquels j’en ai profité pour faire du surf et du funboard, j’ai rapidement repris la préparation physique avant de rejoindre du 26 au 29 novembre dernier l’Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques à Quiberon. J’y ai retrouvé les autres membres de l’Equipe de France avec lesquels nous avons préparé la saison qui arrive. Le Championnat du Monde à Eilat en Israël au mois de février sera le premier événement de la saison et je compte bien continuer à progresser au sein de la hiérarchie mondiale. La seconde partie de la saison portera sur la préparation de Pierre Le Coq aux Jeux Olympiques de Rio. Je l’accompagnerai jusqu’au Jeux en tant que partenaire d’entraînement. J’ai beaucoup de choses à apprendre à son contact et suivre cette préparation de près va beaucoup m’apporter dans mon projet de sélection aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

J’ai été malheureusement retenu en France par des contraintes scolaires en décembre ce qui m’a empêché d’accompagner l’Equipe de France partie en stage à Rio. L’entraînement s’est poursuivi pour ma part en combinaison et non en short, mais cela n’enlève rien à ma motivation et je compte bien être fin prêt lorsque je les retrouverai à l’entraînement après les fêtes de fin d’année. »